Revue d’une plateforme pour les influenceurs : j’ai testé KAMOPI

Soyons honnête, aujourd’hui les réseaux sociaux ont pris une ampleur folle et les marques utilisent désormais ce moyen de communication en priorité pour se faire connaître et promouvoir leurs nouveaux produits.

Je suis inscrite sur une plateforme appelée KAMOPI, qui me permet d’être en relation avec différentes marques. Revue complète de cette plateforme.

 

♥ PRESENTATION DE LA PLATEFORME KAMOPI ♥

KAMOPI une idée simple qui a déjà séduit plus de 1000 utilisateurs influenceurs et marques.

Créée et imaginée par Marie Line Georges, KAMOPI met en relation les marques avec les blogueurs, Youtubeurs et Instagrameurs influents pour la création et la diffusion de contenus sur les réseaux sociaux.

Concrètement, imaginez que vous soyez un annonceur ou une agence de relations médias, vous lancez un nouveau produit, un site e-commerce, une application mobile ou vous ouvrez un magasin, un restaurant. Vos services s’adressant au grand public, vous voulez utiliser la puissance des réseaux sociaux et notamment les blogueurs influents pour les promouvoir.

Sur KAMOPI après une inscription (bien entendu gratuite), vous pouvez publier gratuitement en toute simplicité une demande de collaboration qui peut prendre plusieurs formes :

  • Une revue, un tutoriel de produits, d’applications mobiles
  • Du placement de produits
  • La rédaction d’articles ….

Cette demande est transmise instantanément à tous les blogueurs de KAMOPI qui, s’ils sont intéressés, feront une proposition de collaboration que la marque peut refuser ou valider.

Les bénéfices de KAMOPI sont multiples. Pas uniquement pour les blogueurs/ »influenceurs » mais également pour les marques :

  • Identifier influenceurs : KAMOPI fournit un classement mensuel de ces influenceurs (selon leur audience, activité, popularité et engagement sur les réseaux sociaux) ainsi que les recommandations des marques avec lesquelles ils ont collaboré sur KAMOPI… (donner votre avis ici sur le fait que la marque donne son avis sur la collaboration)
  • Collaborer avec les influenceurs notamment via le chat intégré où la marque peut discuter avec nous des détails du contenu à réaliser (donner votre avis ici sur le chat)

Pour les « influenceurs », KAMOPI leur permet de :

  • Trouver des collaborations
  • Créer du contenu pour leurs réseaux sociaux
  • Découvrir et faire découvrir des marques
  • Etre récompensé pour leur créativité

Pour ma part, j’aime assez le tableau de bord. C’est un peu notre CV, nous avons sur une seule et même interface nos profils sociaux, nos références KAMOPI, l’analyse de notre audience …

♥ INTERVIEW DE LA CREATRICE DE KAMOPI ♥

  • Quelles sont les marques ciblées par KAMOPI ? 

« Notre objectif principal est de proposer aux leaders d’opinion la découverte de marques qui ont selon nous du potentiel mais qui ne dispose pas encore d’une grande visibilité. Nous partons donc principalement à la chasse de ce genre de marque. Après nous ne fermons pas la porte aux marques avec une notoriété plus grande.  »

  • Quels sont les critères de sélection et validation des profils des influenceurs ? 

« L’inscription est ouverte à tous mais les profils sont analysés par notre équipe afin de proposer des influenceurs de qualité. Nous avons pris le parti de cibler les micros et les influenceurs de niche (entre 500 et 50000 followers) et à notre grande surprise nous avons des influenceurs qui ont une audience de plus de 300000 followers. L’audience cumulée de notre top 5 sur Facebook, Twitter, Instagram, YouTube avoisine les 4,7 millions de personnes et ce n’est qu’un début. »

  • Qu’attend KAMOPI de sa communauté d’influenceurs ? 

« Avant tout du professionnalisme, puis de la curiosité de découvrir de nouveaux produits, de l’honnêteté et de la passion. Nous aimerions que KAMOPI soit un reflex, qu’ils utilisent la plateforme dans leurs recherches et la gestion des collaborations avec les marques, et pourquoi ne pas nous recommander. »

  • Comment les influenceurs sont-ils rémunérés ? 

Les influenceurs sont récompensés de différentes manières par les marques. Le type de récompense est défini par la marque lors de la publication du brief de collaboration :

  • Cash, seuls les influenceurs ayant un numéro de SIRET validé par KAMOPI peuvent répondre à ces campagnes. Ce montant même si défini par la marque peut être négocié par l’influenceur.
  • Echantillons de produits, c’est la récompense la plus courante
  • Codes Promotionnels
  • Chèques/carte  cadeaux/voyages

KAMOPI est la seule plateforme que je connais qui propose autant de possibilités de récompenses.

  • Quels sont vos objectifs à long terme ? 

Mes objectifs sont de grandir la communauté afin de toucher plus de marques.et de proposer des fonctionnalités encore plus intéressantes aux influenceurs (afin qu’ils préfèrent KAMOPI).

Nous avons lancé très récemment une « boutique en ligne », chaque contenu créé pour une marque fait gagner des points aux influenceurs, des points qu’ils peuvent échanger gratuitement dans la boutique KAMOPI.

De plus la fonctionnalité « invite a friend », permet aux influenceurs qui ont le plus invité d’amis à rejoindre KAMOPI de gagner leur budget shopping, budget que nous leur demandons de remplir dans leur profil.

Enfin,  nous publions les « références » des influenceurs, à la fin de chaque campagne, la marque évalue le blogueur à l’aide d’étoiles et met un commentaire consultable par les marques et influenceurs premium, élément essentiel avant de valider une offre de collaboration.

  • Quelle a été votre motivation ? 

KAMOPI est une combinaison de mes passions : le marketing, la communication, le digital, la relation client et surtout les nouveaux modes de consommation et communication.

Il y a 6 ans j’ai découvert YouTube, les vidéos réalisées par des consommateurs pour des consommateurs. Ces vidéos ont radicalement changé ma manière de consommer et mon parcours en tant que cliente. Je n’achète plus aucun produit sans vérifier sur internet les avis et revues de consommateurs. Les blogueurs et Youtubeurs ont donc modifié le parcours client car ils influencent nos choix (ce sont les nouveaux influenceurs).

« L’acte d’achat démarre désormais par la recherche d’avis et recommandations de consommateurs comme nous, ayant les mêmes budgets et mode de vie que nous. Nous ne croyons plus aux bling-bling de la publicité qui, très souvent, met en scène des célébrités dont le mode de vie est inatteignable et inaccessible pour la plupart d’entre nous. »

Les professionnels de la mode et des cosmétiques l’ont bien compris pour générer du revenu, créer de l’affluence, lancer des nouveaux produits/concept il faut miser aussi sur le marketing d’influence (la relation blogueurs). 60% des marques mode et cosmétique y consacrent une grande partie de leur budget marketing, des investissements en hausse ces 3 dernières années.

Les autres secteurs n’ont pas tous intégré ces nouvelles techniques de marketing dans leurs stratégies alors que cela pourrait être un réel complément aux tactiques traditionnelles actuelles. Pourquoi ? Il n’existe à ce jour aucune solution intégrant l’identification des influenceurs, la collaboration, la traçabilité et l’analyse du ROI des campagnes de marketing d’influence lancées.

Les blogueurs ont modifié le parcours client, on ne peut plus faire sans eux, ainsi mon objectif est de révolutionner et démocratiser la création de contenus par les blogueurs influents sur les réseaux sociaux et de devenir pourquoi pas le LinkedIn des relations blogueurs.

  • A propos de la fondatrice de KAMOPI 

Après plus de 18 ans d’expérience – dont 16 en marketing et communication – dans l’informatique, les télécommunications et l’énergie, Marie Line Georges lance en 2016 KAMOPI une plateforme qu’elle a imaginée, désignée et développée en Offshore. Marie Line Georges est titulaire d’un Exécutive MBA obtenue à l’ESSEC.

 

♥ MON BILAN ♥

Pour plus de transparence, il me tenait à coeur d’écrire sur ce sujet. Ce nouveau terme d' »influenceurs » est un sujet intéressant. Je n’aime pas ce terme, je pense que c’est surtout un amour du partage et des avis objectifs diffusés à nos lecteurs. Je dis ça parce que parfois, certains relient « influenceurs » et « profiteurs ».

Il y a une énorme différence entre donner son avis objectif sur des produits sur la toile, et profiter du système. Evidemment, tout le monde est content d’établir des partenariats avec de super marques mais il ne faut pas oublier que derrière (surtout pour un blog), il y a énormément de travail. Il faut prendre les photos, tester le produit de la meilleure manière possible et évidemment rédiger un article qui tient debout et qui soit le plus pertinent possible.

Pour un contenu intéressant et percutant, je ne peux personnellement pas me permettre d’acheter la totalité de ce que je teste et je suis très contente qu’une plateforme telle que Kamopi existe.

Bien entendu, que j’achète moi-même ou non les produits, mon avis se doit d’être objectif, impartial et intéressant.

J’aime énormément Kamopi pour cette transparence : la plupart des contreparties sont des produits reçus et non de l’argent, donc l’avis qu’on s’en fait n’est aucunement influencé par une somme d’argent. Il ne s’agit pas de billets sponsorisés dictés par les marques.

La plateforme est très pratique et le concept de « workroom » permet de communiquer directement avec les marques pour une collaboration plus aisée et rapide.

On peut également choisir de répondre/postuler ou non à une offre, donc on peut tout à fait respecter sa ligne éditoriale et son thème, tout comme innover et tester de nouvelles choses.

By Sandrine. 

Publicités

2 réflexions sur “Revue d’une plateforme pour les influenceurs : j’ai testé KAMOPI

  1. heyhollycraft dit :

    Je trouve ce principe intéressant, car ça te permet tester davantage de choses que tu n’aurais pas forcément pu t’offrir (en tout cas pas à ce rythme) et donc de nous faire découvrir aussi ces produits pour nous aider à nous décider dans nos achats 🙂
    C’est vrai qu’il y a un problème avec le phénomène des influenceurs, car cela devient le principe de « l’égérie » d’une marque qui ne dira que du bien ou presque de celle-ci, pour des raisons évidentes, et comme avec instagram les gens se sentent plus proche de ces personnes, ils ont tendance à faire davantage confiance. Il y a donc une forme d’abus de confiance (comme un abus de faiblesse^^) Mais dans le lot, il y a des gens qui continuent quand même à etre droits et honnêtes et je trouve ça bien! 🙂 Merci pour ton article qui était intéressant!

    J'aime

  2. Marie Mille-Alves dit :

    Article très intéressant merci pour la transparence. Je suis d’accord qu’il faut bien que vous ayiez des produits pour tester (c’est tellement cher sinon…). Moi je trouve ça normal tant que vous restez sincère. Merci pour cet article !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s